Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
LYFtv-Librairie
Nombre de messages : 39
Age : 53
Date d'inscription : 06/05/2011
http://www.librairie.lyftv.com




La BD, Art invisible au Musée de l'Imprimerie de Lyon

le Lun 10 Avr - 23:18
 Avril 2017
 
Bande dessinée : l’art invisible
Ouverture vendredi 14 avril de l’exposition coproduite avec l’équipe de Lyon BD Festival avec, pour vous, ce petit mot de notre directeur Joseph Belletante : « La Bande dessinée s’adresse bien souvent à notre enfance. Les albums, les héroïnes et les héros que nous avons découverts nous ont laissé des souvenirs chargés d’émotion. Des histoires palpitantes et des aventures en plusieurs tomes ont accompagné notre évolution vers l’adolescence et l’âge adulte.

Happés par les récits, les figures, les actions, nous n’avons parfois que peu de temps pour nous replonger avec bonheur et nostalgie dans ce patrimoine qui nous appartient intimement. Avec cette exposition et le patronage de Scott McCloud, chacun verra l’extrême soin apporté à l’objet Bande dessinée, aux processus artistiques et techniques à l’œuvre pour donner vie aux personnages, et aux mondes qu’ils traversent dans les pages. Entre imprimerie et communication graphique, notre musée, son équipe, y trouvent leur équilibre et une illustration à point nommé de la nouvelle identité de l’établissement, pour tous les publics.
Au plaisir de les retrouver, nombreux, dans cette belle exposition. »

Du mercredi au dimanche inclus de 10h30 à 18h


La Fabrique, comme un clin d’œil à l’expo BD
Sophie Dang Vu s’installe à partir du 19 avril dans nos collections permanentes. Cette jeune graphiste et illustratrice a été sélectionnée pour participer à la Fabrique, résidence de créateur qui reviendra chaque année au musée. Au cœur des livres anciens et à deux pas du flot d’images, de bulles, de signes et de couleurs de l’exposition dédiée à la Bande dessinée, Sophie Dang Vu parlera de son métier, de ses inspirations empreintes d’exotisme et de voyage mais toujours contenues dans le cadre exigeant des techniques graphiques qu’elle utilise.


Quai du Polar : 11 000 détectives au musée
La traditionnelle énigme de Quai du Polar a amené 11000 visiteurs au musée : groupes scolaires et enquêteurs individuels ont fait travailler leurs méninges devant la composition typographique évoquant Alcofibras Nasier, dit Rabelais. Les Journées des Métiers d’art ont également attiré beaucoup de visiteurs à l’atelier d’imprimerie, où Fernande Nicaise et Sabrina Saunière ont actionné sans relâche les presses à imprimer.


Derrière la façade
On s’affaire derrière la bâche de 10 mètres de hauteur aux couleurs de l’exposition Bande dessinée : l’art invisible. En effet, deux linteaux brisés au 2e étage sont remplacés tandis que les moulures, en bon état, qui encadrent les baies, ont été dégagées.

Les enduits se poursuivent dans une courette intérieure qui bénéficie elle aussi de la restauration et les menuiseries sont en fabrication. Notre façade Renaissance chemine vers son renouveau et les travaux n’empêchent pas nos visiteurs de participer à nos activités et événements, merci à eux de leur compréhension !


Le Bois Protat aussi au musée
Considéré comme le plus ancien bois gravé du monde occidental ( début du XVe siècle) le Bois Protat, du nom vient de l'imprimeur mâconnais Jules Protat qui le découvrit en 1897, est conservé à la Bibliothèque nationale de France. Mais une matrice du bois original vient d’être offerte au musée par Arnaud Chambert-Protat, descendant des illustres imprimeurs. Un don important qui trouvera sa place dans nos collections permanentes.


Histoire de l'écriture typographique
Les éditions Adverbum/Atelier Perrousseaux ont publié les deux derniers tomes de l'Histoire de l'écriture typographique, « de 1900 à 1950 » et « de 1950 à 2000 », sous la direction de Jacques André.

Ces ouvrages font la part belle au musée de l'Imprimerie et de la Communication graphique : plusieurs des collaborateurs ou partenaires du musée (Alan Marshall, Alice Savoie, Matthieu Cortat) sont les rédacteurs de plusieurs chapitres ; ils ont donné des conférences au musée ou participé à des expositions tels Jacques André, Paul-Marie Grinevald, Frank Jalleau et Thomas Huot-Marchand ; enfin, et surtout, de très nombreuses illustrations (grâce à la collaboration de Pierre-Antoine Lebel) montrent l'importance du fonds du musée dans ces deux tomes.

Disponibles à notre boutique, du mercredi au dimanche inclus de 10h30 à 18h, tel : 04 78 37 65 98.


Master-class de harpe au musée
Depuis 2010, l’association Musicalta s’installe au cœur des centres urbains pour sortir la musique des lieux où elle est habituellement jouée et enseignée, pour associer des jeunes étudiants préprofessionnels et des solistes réputés dans un projet alliant master classes et concerts. Harpe et lithographie feront donc bon ménage au musée de l’Imprimerie et de la Communication graphique, qui participe à la prochaine manifestation d’avril 2017 en intégrant dans ses collections permanentes une master-class du mardi 11 au dimanche 16 avril 2017 de 10h à 18h, avec huit élèves et un professeur.

Credits photo : J-Jacques Schneider


Épisode 3 de notre grand feuilleton typographico-littéraire ou comment-distinguer- la-mie- de-l’amie-et-ne-pas-s’effrayer-des-spectres
Comme brièvement évoqué dans le chapitre précédent, le trait d’union médiéval était fréquemment oblique et montant, comme un coup de plume vigoureux lâché sur le parchemin.
Dans cette bible manuscrite [Image 1, MICG inv 1175], traits d’unions et points des i sont similaires. Ni les uns ni les autres ne ressemblent à ce que l’on conçoit aujourd’hui à l’évocation de leurs noms. Ils sont toutefois parfaitement lisibles.

Dans la Bible à 42 lignes – premier livre imprimé par Gutenberg avec des caractères mobiles [image 2, MICG inv 288], les traits d’union sont doubles et solidement charpentés. Ils sont très fréquents dans cet ouvrage, car le texte justifié (aligné à gauche comme à droite) demande de nombreuses coupures en fin de ligne.

Cliquer sur le lien pour lire la suite





Un magnifique ouvrage et une expérience de collaboration inédite
Si les questions de dialogues, de frontières, de croisements entre les disciplines et d’expérimentation vous intéressent, le premier numéro de la collection édité par la maison d’édition Nouveau Document est fait pour vous. Véritable témoignage des relations du design et de l'art à l'objet scientifique, ce numéro met en lumière deux précurseurs des sciences humaines : Enrique Pichon-Rivière, personnalité majeure de la psychanalyse en Argentine, et Géza Róheim, ethnologue et psychanalyste.

Une expérience éditoriale prometteuse et réussie, à laquelle s’est associé le musée de l’Imprimerie et de la Communication graphique. Un ouvrage (une coédition Adéra) en vente sur le site internet www.nouveaudocument.fr


205TF, la fonderie d’aujourd’hui
Notre prestataire graphique Bureau 205 vient d’ouvrir la fonderie 205TF, 2 lettres qui signifient à la fois Type Foundry et Typographie Française. Cette fonderie de caractères regroupe des dessinateurs de caractères indépendants, certains reconnus, d’autres plus jeunes, tous talentueux. Ils développent des caractères où l’on peut déceler un certain esprit français. 205TF est une fonderie à échelle humaine, au-delà de la diffusion de leur travail, elle soutient les dessinateurs de caractères en leur permettant une plus grande audience et reconnaissance. Le Plaak, montré dans l’affiche VOIR, a été choisi pour la communication du musée de l’Imprimerie et de la Communication graphique.

www.205.tf


Sous le soleil exactement : le prochain congrès de l’AEPM
Du 9 au 13 mai prochain, l’Association des Musées de l’imprimerie d’Europe (AEPM) vous convie en Crète pour réfléchir sur le thème « Collection, collectionneurs, le rôle culturel des musées de l’imprimerie, comment faire vivre des collections au sein des musées graphiques ». C’est le Musée de la typographie de la Canée qui vous accueillera sous le soleil, beaucoup de débats passionnants, d’orateurs passionnés, en provenance de toute l’Europe, un excellent et enrichissant moment au parfum d’ouzo…
Information et inscription sur le site de l'AEPM.


Retrouvez l'actualité du Musée de l'imprimerie et de la communication graphique sur Facebook et Twitter.



Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

















Actuellement sur LYFtv :

LYFtv - Le Forum

LYFtv Music and news

(Vos derniers communiqués)

Vous êtes le

ème
visiteur

Nous écrire

Mentions légales