Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
LYFtv-Loisirs
Nombre de messages : 144
Age : 53
Date d'inscription : 17/04/2012
http://www.lyon-panoramas.fr


 Abonnez vous ! :




 Abonnez vous ! :


Lettre à celle qui lit mes romances érotiques et qui devrait arrêter tout de suite

le Mer 11 Jan - 19:20
Le 2 février, Camille Emmanuelle - auteure de Sexpowerment, le sexe libère la femme (et l'homme) - publiera son nouveau livre Lettre à celle qui lit mes romances érotiques et qui devrait arrêter tout de suite, aux éditions Les Échappés.


Quelle idée de la femme et de l'homme dans notre société cette littérature nous propose-t-elle ? 


Le livre : 

L’HOMME est beau, grand, musclé et épilé. Malgré son succès et son argent (il est milliardaire), il a su garder les pieds sur terre. Célibataire, sans enfant, il ne mate jamais un « petit cul ». Si au début il a du mal à s’engager, tout va changer grâce à ELLE.
LA FEMME est jolie, mais ne le sait pas. Elle rougit pour un rien. Elle brunche avec ses copines, fait du yoga, boit des cocktails, ne grossit pas. Ses Louboutin ne lui font jamais mal aux pieds.
ILS étaient faits pour se rencontrer, s’aimer et s’éclater au lit (mais pas en levrette, sinon LA FEMME rougirait vraiment trop).

PS : IL bande H24, et c’est l’orgasme garanti à 200 %.
Les romances érotiques se suivent et se ressemblent : la femme et l’homme doivent se cantonner à leur rôle traditionnel. Camille Emmanuelle, qui en a écrit une dizaine, s’appuie sur des anecdotes croustillantes sur la « fabrique des fantasmes » et sur des chiffres et des analyses précises pour décortiquer les messages sous- jacents qui sont transmis aux lectrices de ces « romances cucul », qui les prennent vraiment pour des « coconnes ».
Quant aux maisons d’édition friandes de ce genre - et pour cause, c’est un véritable phénomène commercial -, elles empruntent à la production industrielle méthodes et cadences. Saviez-vous que chaque personnage doit avoir une blessure secrète (un jumeau mort, ok, mais un oncle pédophile, ah non, c’est pas possible !) ? Qu’il y a des tapis en poils de bête sur lesquels il ne fait pas bon faire l’amour ? Que le placement de marques est le bienvenu ? Ou encore que chaque personnage a une « fiche » consignée sur un tableau Excel ?
Madame, si vous pensiez faire preuve d’émancipation en lisant ce type de romances érotiques, détrompez-vous.
Monsieur, si vous ne pouvez offrir à votre belle un week-end en Tanzanie, désolé, mais vous êtes un loser.

Aïe, aïe, aïe ! Nos histoires de prince et de princesse ont la dent dure, mais Camille Emmanuelle nous aide à y voir plus clair sur ces romances érotiques grâce à un essai aussi percutant que jubilatoire !
Camille Emmanuelle est une journaliste et auteure française, spécialiste des questions de sexualités. Elle travaille sur les cultures érotiques, les cultures porn et queer, le genre, et le féminisme pour Les Inrocks, Le Nouvel Obs, Brain Magazine, etc. Son dernier livre, Sexpowerment, le sexe libère la femme (et l’homme), est paru aux éditions Anne Carrière en 2016. 
-- 
Arnaud Labory

**************

NdlA : les articles - même en partie - publicitaires sont modérés si ils ne respectent pas les Conditions Générales d'Utilisation (C.G.U) du forum :Si vous souhaitez promouvoir une marque, une institution ou une organisation, nous vous invitons à  cliquer ici et à vous inscrire comme annonceur sur la plateforme SeedingUp, notre partenaire. Vous pourrez  alors définir parmi les différentes propositions votre formule d'annonce (lien hypertexte, vidéo, article sponsorisé, campagne réseaux sociaux...) et choisir de la publier sur ce forum ou sur d'autres sites partenaires en fonctionde votre cible géographique ou thématique. SeedingUp est une plateforme fiable de mise en relation entre professionnels de la communication, blogueurs et médias.


Suivez nous sur Instagram @LYFtvPhotos :


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Vous êtes le

ème
visiteur

Nous écrire

Mentions légales