LYFtvNews - Le Forum

Référencer un site internet et partager des infos, annonces et communiqués - D.R/ Pour toute utilisation des images, contacter redaction(at)LYFtv.com
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rsslogo instagramnewsletter
 

Déchets plastiques : les 1ères constatations scientifiques de l'expédition 7ème continent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LYFtvAgenda

avatar

Nombre de messages : 398
Age : 53
Date d'inscription : 06/04/2012

cliquer ici pour publier

**********
voir le calendrier

**********

Retrouvez nous sur Instagram :

Abonnez vous à la newsletter :

**********
*******

Marché de l'art : la société lyonnaise Artprice a officiellement étendu ses services aux ventes en ligne : de Damin à Ben, de Combas à...Picasso, les enchères montent sur internet ! Vous souhaitez savoir combien vaut un artiste ou une oeuvre ? Tapez son nom dans le moteur de reherche :

artprice
405 000 artistes référencés
Abonnez vous

**********
Ce forum NE concerne PAS les activités à caractère commercial. Pour tout lien commercial sur LYFtv, contactez notre partenaire, SeedingUp, qui vous offrira une gamme de possibilités d’insertions adaptées à votre budget, en France et en Europe -
**********
MessageSujet: Déchets plastiques : les 1ères constatations scientifiques de l'expédition 7ème continent   Mer 4 Juin - 22:35

Voici un résumé de la mission, qui s'est déroulée en mer du 5 au 25 mai 2014, avec pour objectif d'atteindre le gyre de l'Atlantique Nord, situé dans la mer des Sargasses, zone où se concentrent les plastiques et déchets de notre société de consommation.


A bord du voilier, 9 personnes : Patrick Deixonne, le chef d'expédition, Fred le Capitaine, Laurent et Romain, les seconds du bord, Alexandra notre chimiste, Claire et Marie les biologistes, Marie étant aussi responsable pédagogique, Vinci le réalisateur et caméraman, Kris responsable de la collecte des données satellites.
 
Les divers objectifs de la mission ont été atteints avec succès malgré un accident technique : démâtage après 4 jours de mer et changement de bateau, ce qui nous a fait perdre une semaine dans la mission.
 
L'objectif pédagogique a été une réussite, l'opération de l'Agence de l'Eau Seine-Normandie a connu un franc succès. Plusieurs classes ont été intégrées à l'expédition via des opérations le long de la Seine avec ramassage de déchets et prises de mesures de polluants par le CNRS. Des visioconférences ont été programmées avec les scolaires, depuis le bateau et les échanges ont été très riches. Les jeunes ont pu témoigner de ce qu'ils ont constaté sur la présence de déchets plastiques autour du fleuve et ont pu discuter avec l'équipage qui en retour apportait son témoignage.
Une visioconférence a également été programmée le 22 mai avec la Rochelle pour la journée des rencontres Argonautica. Argonautica est le projet pédagogique mis en place par le CNES pour mettre à disposition des élèves des outils pour faire le lien entre la mer et l'espace. Plusieurs classes ont suivi ainsi l'expédition 7° Continent.
 
Les objectifs scientifiques ont dû être adaptés à la nouvelle situation de l'expédition suite au démâtage.
Ainsi le programme satellites développé avec le CNES et l'ESA (European Spatial Agency) a été modifié. Mais nous avons pu emmagasiner plusieurs images depuis 3 satellites différents ce qui permettra de pouvoir travailler sur l'éventuelle détection aérienne du plastique en milieu marin.
Dix stations de prélèvements et de prises de mesures ont pu être traitées sur la route du gyre et dans le gyre. Dans ces stations nous avons utilisé une bouée Gyroplastique, qui permet de connaître les caractéristiques de la colonne d'eau sur 30 m : elle donne la salinité, la température, la luminosité et permet d'indiquer la quantité de plancton et de plastique présents dans l'eau. Cette bouée est un prototype spécialement conçu pour les expéditions 7° Continent, par les élèves ingénieurs de l'ICAM de Toulouse, dans le cadre du projet Argonautica. Les scientifiques ont fait des prélèvements avec des filets à plancton, afin de déterminer la concentration de ces planctons et de micro plastiques dans l'eau.
Les concentrations ont grimpé en flèche une fois que nous sommes entrés dans le gyre, le 19 mai. Des prélèvements de macro déchets et de paillettes de plastiques ont été réalisés par Alexandra, puis congelés, afin de pouvoir effectuer des analyses sur les polluants concentrés par ces plastiques et étudier la nature du biofilm présent sur ceux-ci.
Elle a pu aussi tester des capteurs de polluants sur deux stations. Ces capteurs concentrent les éventuels polluants de l'eau, qui seront ensuite identifiés en laboratoire.
Les échantillons prélevés sont satisfaisants, malgré l'impossibilité de visiter toutes les stations prévues initialement.
Le concept de continent est imagé mais non représentatif de la réalité. Le 7° Continent existe bien par l'étendue de la zone polluée mais sous une forme diffuse. Effectivement, nous avons croisé de plus en plus de macro déchets à l'approche de la zone de concentration des courants : seaux, flacons, botte, casques de chantiers, plastiques divers. Mais ce n'est pas ce qui était visible à l'œil nu qui était le plus impressionnant à l'intérieur et autour de la zone du gyre. C'est ce que nous avons trouvé juste sous la surface, visible seulement si on s'approche de près : des particules de plastique sous forme de paillettes très petites en quantité très importante. Nous naviguions sur un océan de plastique invisible à l'œil nu ! Ces paillettes sont les résultats du travail de la mer et du soleil sur les macro plastiques qui finissent en mer.
Cette expédition fera l'objet d'un reportage de 52 minutes, qui sera un outil de plus pour sensibiliser un maximum de citoyens sur le problème de la surconsommation de plastiques et ses conséquences sur les océans.
L'expédition 7° Continent est donc une réussite, sur le plan communication, pédagogique et scientifique. Nous espérons pouvoir nous rendre bientôt sur les autres gyres : il existe effectivement cinq 7° Continents dispersés dans les océans Atlantique, Pacifique et Indien.
 
Faisons en sorte que notre société moderne prenne conscience des impacts qu'elle peut avoir sur la mer, cet espace qui appartient à tous et auquel nous dépendons fortement. Que notre société réalise l'urgence de la situation sur la problématique des déchets et réagisse rapidement afin que nous ne léguions pas des océans de plastiques aux générations futures.
 
Pour télécharger le CLIP 7° Continent : CLIQUEZ ICI
 
 
Vidéos et demandes d'interviews sur simple demande.
 
A PROPOS DE :
L'Expédition 7° Continent est une association à but non lucratif et la société des explorateurs français est reconnue d'utilité publique.
Nous encourageons la mobilisation participative avec l'ouverture de la campagne de dons : www.septiemecontinent.com
 
 
CONTACTS EXPEDITION 7° CONTINENT :
Gilles BROISE - GBROISE@REVOLUTIONR.COM +33 609 464 388
Olivier DUBOCAGE - ODUBOCAGE@REVOLUTIONR.COM - +33 626 317 622
 
Communiqué de presse Expédition 7ème continent
CompteRendu_conference_7emeContinent.pdf

Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum.lyftv.com
LYFtv.com / Forum / Lyon / Paris / Europe / Amériques / Météo / Photos / Alatélécesoir / Librairie /
 
Déchets plastiques : les 1ères constatations scientifiques de l'expédition 7ème continent
Sujets similaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LYFtvNews - Le Forum :: Communiqués de presse :: Communiqués de presse :: Environnement-