Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
LYFtvAgenda
Nombre de messages : 398
Age : 53
Date d'inscription : 06/04/2012
http://www.forum.lyftv.com


 Abonnez vous ! :




 Abonnez vous ! :


"Nouveaux radars embarqués : Souriez, vous êtes flashés !", par 40 Millions d'automobilistes

le Ven 18 Oct - 10:13
Ce vendredi 18 octobre 2013, le ministère de l'Intérieur annonce l'arrivée d'un nouveau type de radar embarqué, qui sera mis en service très prochainement. Pourtant, avec plus de 21 millions de flashs en 2012, est-il encore nécessaire d'alourdir le système répressif actuel ? La répression poussée à son paroxysme n'a qu'une seule conséquence : 750 000 personnes roulent aujourd'hui sans assurance et 600 000 sans permis de conduire.
 
Un dispositif mis en place sur un réseau marqué par les changements incessants de limitations de vitesse
Principalement destiné au réseau secondaire soumis à de très fréquentes variations de limitations de vitesse oscillant le plus souvent entre 90 et 70 km/h, ce nouveau système de radar embarqué permettra aux Forces de l'Ordre de flasher le véhicule par l'avant et dans les deux sens de circulation.
 
« Les automobilistes sont excédés par ces politiques de sécurité routière uniquement basées sur le modèle répressif. A part générer du stress et une véritable angoisse du panneau, ce nouveau radar embarqué risque de créer une véritable psychose chez les automobilistes. » souligne Pierre Chasseray, délégué général de « 40 millions d'automobilistes ».
 
« Certes, c'est sur le réseau secondaire que nous constatons le plus d'accidents. Mais quelles en sont les causes ? Les investissements en infrastructures de sécurité se réduisent comme peau de chagrin. Un accident sur trois implique l'alcoolémie. Et pourtant, nous restons campés sur l'unique répression de la vitesse, quitte à en oublier toutes les autres véritables causes d'accidents » reprend Daniel Quéro, président de l'association.
 
Une intensification de la répression injustifiée
Après une année 2012 record en termes de sécurité et une année 2013 qui confirmera cette forte et nécessaire tendance à la baisse du nombre d'accidents, pour quelles raisons venir encore sanctionner des millions d'automobilistes dont le comportement semble sans cesse plus vertueux ? Doit-on réellement punir 40 millions d'automobilistes pour piéger une poignée d'irréductibles qui outrepassent toutes les règles ? Est-il réellement acceptable de lancer ce type d'appareils sur les routes, alors qu'aucun audit n'a été conduit à l'échelle nationale pour s'assurer de l'utilité des zones où la vitesse est abaissée ?
 
De plus, l'automatisation et la banalisation de la sanction à l'excès perd toute vertu pédagogique. Il faut arrêter de sanctionner par la robotisation et regarder les comportements des automobilistes sur les routes. Nous devons impérativement trouver un équilibre entre une politique de répression acceptable et la politique actuelle du « tout répressif » pour permettre l'alchimie entre discours de sécurité et confiance envers les automobilistes.
 
 
« 40 millions d'automobilistes » en appelle au président de la République 
En 2012, François Hollande, alors candidat à la présidence de la République, le reconnaissait lui-même dans un courrier adressé à notre association : « Les décisions en matière de sécurité routière nécessitent une mobilisation forte et une acceptation des Français ».
Si le président de la République semblait à l'époque mettre l'accent sur « la possibilité de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière comme alternative aux poursuites », le dispositif actuel mis en place par le ministère de l'Intérieur laisse supposer le parfait contraire.
Dans son numéro du 6 mai 2013, Auto Plus reprenait même les propos du président de la République en faveur de radars qui devaient être « localisés de façon pertinente » pour mettre en avant la contradiction entre les propos et la politique conduite actuellement.
 
« Ce n'est pas en transformant 40 millions d'automobilistes en 40 millions de flashés que nous ferons progresser la sécurité ! Bien au contraire, nous scellerons le divorce des automobilistes français avec un discours qui n'aura plus aucun écho » conclut Pierre Chasseray.
 

**************

NdlA : les articles - même en partie - publicitaires sont modérés si ils ne respectent pas les Conditions Générales d'Utilisation (C.G.U) du forum :Si vous souhaitez promouvoir une marque, une institution ou une organisation, nous vous invitons à  cliquer ici et à vous inscrire comme annonceur sur la plateforme SeedingUp, notre partenaire. Vous pourrez  alors définir parmi les différentes propositions votre formule d'annonce (lien hypertexte, vidéo, article sponsorisé, campagne réseaux sociaux...) et choisir de la publier sur ce forum ou sur d'autres sites partenaires en fonctionde votre cible géographique ou thématique. SeedingUp est une plateforme fiable de mise en relation entre professionnels de la communication, blogueurs et médias.


Suivez nous sur Instagram @LYFtvPhotos :


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Vous êtes le

ème
visiteur

Nous écrire

Mentions légales