Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
FacVerteLyon
Nombre de messages : 5
Age : 27
Date d'inscription : 12/09/2013




Une réforme des retraites qui ne change pas de modèle (CP Fac Verte Lyon)

le Jeu 12 Sep - 14:31
37 ans ? 42 ans ? 45 ans ? Seules les années de cotisation semblent animer les débats entre pro et anti réforme des retraites. Est-ce réellement l'âge qui compte dans la réflexion ? Il s'agit d'un faux problème pour masquer le fond véritable de cette réforme capitale. Les étudiant-e-s demeurent concerné-e-s et se portent garant de l'avenir : un choix à faire entre l'individualisme exacerbé par une capitalisation sans limite ou la valorisation d'une solidarité intergénérationelle.


Toujours faire référence à l'âge ne fait qu'entretenir le prétendu faussé entre générations. Invoquer l'âge ne fait qu'attiser les conflits et la stigmatisation entre individus au profit de catégorisations désuettes et inutiles. Quelle est la pertinence de parler des « jeunes », des « vieux » ? Pour Fac Verte Lyon, ce qui importe renvoi à la volonté d'agir et de se comporter en société, c'est-à-dire la réalisation de projets tout au long de la vie. L'âge ne doit pas guider la réflexion sur les retraites et encore moins faire office de point d'ancrage pour l'élaboration d'un mieux être pour un mieux vivre. D'ailleurs, dès lors que la pénibilité au travail pour avancer l'âge de la retraite devient un argument, nous voyons combien le sujet est plus vaste...


François Hollande et son gouvernement, de même que les manifestants font fausse route : ce n'est pas la temporalité du travail dans sa longévité qu'il convient de réformer mais bien le modèle dans sa totalité. En tant que mouvement étudiant nous partageons l'idée que tout individu doit pouvoir choisir à sa convenance ses moments de labeur : qu'il s'agisse de travailler trois ans à mi-temps pour profiter de son enfant qui grandit, partir une année faire le tour du monde, ne pas compter ses heures hebdomadaires durant une période déterminée... il n'y a pas à juger des parcours de vie !


Il serait bon de reconfigurer les valeurs travail et emploi, ainsi que notre rapport à la "retraite". Nous préconisons la valorisation des choix de vie, des envies et des perspectives d'épanouissement individuels et collectifs, plutôt que des considérations pécuniaires et temporelles. Car partir en retraite à 55 ans ou à 70 ans, sans projets de vie, ne sert à rien ! Comme le mentionne le président de Fac Verte Lyon, David-Marie Vailhé, « c'est bien le modèle économique qu'il faut changer, l'âge n'est qu'un apparat. Il faut donner à chacun le choix de mener ses projets, avec une gestion du temps propre ». Les débats sur les retraites nécessitent donc une analyse quant à la qualité de vie, l'épanouissement au travail et la possibilité de mener des projets de vie cohérents. Et cela, notre système économique ne le permet pas : là où il faut capitaliser, rentabiliser son temps et sacrifier ses idéaux, nous proposons un système réellement solidaire, fonder sur la construction et la réalisation de projets et vers des horizons plus en partage et empreint de liberté de choix de vi(vr)e.



Contact :


Luisa Lacaille, co-secrétaire FacVerteLyon en charge de l'animation externe06 98 34 46 89
David-Marie Vailhé, président FacVerteLyon06 22 60 55 83



Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

















Actuellement sur LYFtv :

LYFtv - Le Forum

LYFtv Music and news

(Vos derniers communiqués)

Vous êtes le

ème
visiteur

Nous écrire

Mentions légales