LYFtvNews - Le Forum

Référencer un site internet et partager des infos, annonces et communiqués - D.R/ Pour toute utilisation des images, contacter redaction(at)LYFtv.com
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rssnewsletter
 

Agriculture : "un modèle à bout de souffle" selon France Nature Environnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LYFtv-Nature



Nombre de messages : 27
Age : 53
Date d'inscription : 07/04/2012

cliquer ici pour publier

**********
voir le calendrier

**********

Abonnez vous à la newsletter :

**********
*******

Marché de l'art : la société lyonnaise Artprice a officiellement étendu ses services aux ventes en ligne : de Damin à Ben, de Combas à...Picasso, les enchères montent sur internet ! Vous souhaitez savoir combien vaut un artiste ou une oeuvre ? Tapez son nom dans le moteur de reherche :

artprice
405 000 artistes référencés
Abonnez vous

**********
Ce forum NE concerne PAS les activités à caractère commercial. Pour tout lien commercial sur LYFtv, contactez notre partenaire, SeedingUp, qui vous offrira une gamme de possibilités d’insertions adaptées à votre budget, en France et en Europe -
**********
MessageSujet: Agriculture : "un modèle à bout de souffle" selon France Nature Environnement   Ven 22 Fév - 18:33

Le scandale de viande de cheval maquillée en viande de bœuf a certes soulevé la question de la traçabilité et de l’information due au consommateur, mais a plus largement révélé les graves insuffisances de l’agro-business. A la veille du Salon de l’Agriculture, FNE donne sa vision d’une transition vers un modèle alimentaire plus vertueux. Produire tout en préservant l’environnement et en garantissant au consommateur une alimentation sûre et de qualité, deux défis que doit relever l’agriculture.

Améliorer la transparence
L’affaire Findus ne fait que mettre en évidence les dérives de la filière agro-alimentaire : spéculation effrénée, multiplication des intermédiaires et complexité des circuits. Les pratiques de l’agro-alimentaire et de la grande distribution vont directement à l’encontre de l’intérêt du consommateur mais aussi de l’agriculteur. Du champ à l’assiette, la chaine alimentaire doit être transparente au moyen d’un affichage environnemental lisible. Le consommateur doit être en mesure de choisir son alimentation en toute connaissance de cause.

Donner à la PAC les moyens d’impulser le changement
La Politique Agricole Commune pourrait ainsi être utilisée comme un puissant levier pour engager la transition vers des modèles plus durables. Cela passe par la structuration de filières agricoles qui rapprochent producteurs et consommateurs (aides à la mise en place de groupement de producteurs, aux circuits de proximité, aux systèmes de qualité…). Le « verdissement » des aides directes de la PAC perçues par les agriculteurs, qui permettrait de soutenir les pratiques agricoles respectueuses de l’environnement, est aussi un puissant levier de transformation. Pour cela il faudrait que le Parlement européen corrige, le 12 mars prochain, les orientations à la baisse issues du dernier sommet européen.

En finir avec pesticides les plus dangereux
FNE dénonce depuis plusieurs années l’usage abusif des pesticides, dont la consommation ne diminue pas, malgré l’objectif de réduction de 50% du plan Ecophyto et l’existence de méthodes de lutte alternatives bien connues. Or ces produits toxiques se retrouvent aujourd'hui dans tous les milieux et maillons biologiques, y compris dans le corps humain. Les plus nocifs d'entre eux constituent une véritable menace toxicologique et écotoxicologique, causant de graves dommages aux écosystèmes. Des avis récents de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), pointent les effets négatifs sur les abeilles de trois pesticides de la famille des néonicotinoïdes.

Quel élevage pour une eau sans nitrates ?
La France risque d’être condamnée par l’Europe pour non respect de la qualité des eaux vis-à-vis des nitrates. Urgence donc à revoir l’élevage intensif, responsable de ces pollutions au moins pour les régions où il est très présent. « La France a besoin d’un élevage lié au sol, c'est-à-dire un cheptel adapté aux capacités du milieu, et dont les déjections pourront fertiliser sans surplus les parcelles ayant servi à faire pousser leur alimentation» explique Jean-Claude Bévillard, vice-président de FNE en charge des questions agricoles.

Bruno Genty, président de FNE : « FNE appelle à manifester contre l’élevage intensif, en clôture du salon de l’agriculture, et en particulier contre le projet de ferme des 1000 vaches et 750 génisses en Picardie. L’affaire Spanghero est le produit d’une agriculture industrialisée qui, non contente d’exclure un nombre croissant d’agriculteurs par une concentration grandissante, ne peut pas non plus garantir la production d’une alimentation sans risque pour la santé de nos concitoyens.»

Revenir en haut Aller en bas
http://www.lyon-nature.fr
LYFtv.com / Forum / Lyon / Paris / Europe / Amériques / Météo / Photos / Alatélécesoir / Librairie /
 
Agriculture : "un modèle à bout de souffle" selon France Nature Environnement
Sujets similaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LYFtvNews - Le Forum :: Communiqués de presse :: Communiqués de presse :: Politique :: Politique européenne et internationale-